Collection complète des mémoires relatifs à l'histoire de France, depuis le règne de Philippe-Auguste, jusqu'au commencement du dix-septième siècle: avec des notices sur chaque auteur, et des observations sur chaque ouvrage

Portada
Claude Bernard Petitot
Foucault, 1825
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 437 - En même temps il chargea le sieur de Vitry , capitaine de ses gardes , d'aller au palais faire diligenter les apprêts qui s'y faisoient pour l'entrée de la reine, et fit demeurer ses gardes au Louvre. De façon que le roy ne fut suivi que d'un petit nombre de gentilshommes à cheval , et quelques valets de pied. Le carrosse...
Página 22 - J'ai acheté ce jour dix sols les arrests donnés en faveur de la roine Marguerite par la cour de parlement en cest an i606, avec les plaidoiers de M. Servin, imprimés nouvellement ensemble in-4° ; au bout desquels on a inseré le contract de mariage, en latin, de la...
Página 352 - Comme la plupart de ces messieurs étoient legistes, ils dirent que cette censure faisoit le panegyrique des assassins des rois, et qu'elle méritoit d'être lacerée. Ce qui pourroit bien advenir si elle tombe entre les mains du parlement, qui sans doute prendra parti pour la justice de son arrêt. Le mercredi...
Página 3 - Discours des causes pour lesquelles le sieur de Civille, gentilhomme de Normandie, se dit avoir été mort, enterré et ressuscité, précédé d'une notice par M.
Página 438 - Feronnerie, où il avoit été tué, on croyoit qu'il avoit été blessé seulement. Ce bruit parvint aux Augustins avant la fin de l'audience. Le bruit, le murmure qui augmentoit...
Página 427 - Je m'estois proposé de clorre mes. ephemerides par ce registre; mais tant d'occurrences nouvelles et curieuses se sont presentées par ceste insigne mutation, et publiques et particulieres, dignes d'estre receuillies, et dont j'ay les memoires, que je passe à un autre, qui • ira aussi avant qu'il plaira à Dieu : et me doute que ce ne sera pas bien loing.
Página 11 - ... graces de Dieu que la- France en ait jamais eu ; mais s'il en a bien usé ou abusé , le jugement en est à celui devant le...
Página 380 - Sufrin, jesuiste, estant tumbé en son sermon sur les dissolutions et lascivetés des femmes, dit qu'il n'y avoit aujourd'hui si petite coquette à Paris qui ne monstrast ses tetons, prenant exemple sur la roine Marguerite. Puis, comme s'il en eust voulu retenir le mot (lequel on trouvoit, pour un homme d'esprit tel qu'il estoit, lui estre...
Página 269 - Papelle antichristum romanum, et monarcham babylonicum ; comme aussi tous ses supposts et confideus cardinaux, jesuistes i et autres de ceste farine, principalement le cardinal Bellarmin, desguisé sous le nom de Tortus. Adressant ce petit livret à tous les rois, princes et monarques de la chrestienté...
Página 262 - ... et de justice, et qui bannist un monstre lequel depuis vingt ans a devoré et fait mourir en France de sept à huict mil braves gentilshommes : car il se verifiera , par les registres des chanceleries seulement, que depuis l'avenement...

Información bibliográfica